aiguisé


aiguisé

⇒AIGUISÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst.
I.— Part. passé de aiguiser.
II.— Emploi adj.
A.— Pointu, rendu vif :
1. Des dunes de sables gris, jusqu'à l'horizon. Voilà les euphorbes. Femmes au Nil avec leurs cruches. Petits joncs acérés, aiguisés. Maigres cultures.
E. FROMENTIN, Voyage en Égypte, 1869, p. 105.
2. C'est le plus beau jour de toute cette fin d'automne. L'air est bien aiguisé et bien net, mais le soleil est encore chaud et il n'y a pas de nuages.
J. GIONO, Regain, 1930, p. 228.
B.— Spécialement
1. BLAS., part. passé empl. comme adj. ,,Aiguisé se dit de toutes les pièces dont les extrémités peuvent être aiguës, comme le pal, la fasce, la croix, le sautoir.`` (GRANDM. 1852) :
3. Il [l'étendard de Chandos] était d'argent, au pal aiguisé de gueules...
P. MÉRIMÉE, Histoire de Don Pèdre 1er, roi de Castille, 1848, p. 469.
4. Désigne des pièces amincies à l'une de leurs extrémités; ainsi on dit des pals aiguisés. Se dit aussi des pièces formées d'outils coupants, dont le tranchant est d'un autre émail.
J. ADELINE, Lexique des termes d'art, 1884.
2. GRAMM., rare. Accent aiguisé. ,,Nom donné parfois à l'intonation douce, à double sommet, par opposition à l'accent frappé.`` (MAR. Lex. 1951) :
5. ... un ton ou accent aiguisé (...) est celui qui se place au centre d'une émission vocalique prolongée.
MAR. Lex. 1933.
III.— Emploi subst., littér. [Avec valeur de neutre sing.] L'aiguisé d'une lame, d'un outil, etc. Sa partie tranchante, (bien) aiguisée (cf. aiguiser A 1 a) :
6. Le vent d'Alpe venait de prendre le dessus d'un crépuscule embarrassé de nuées, et maintenant, les bords du ciel étaient minces et comme l'aiguisé d'une faux.
J. GIONO, Le Grand troupeau, 1931, p. 46.
Rem. Cet emploi, très littér., est obtenu par transformation de phrases comme la faux est aiguisée, sur le modèle de le débraillé d'une tenue, etc.
STAT. — Fréq. abs. litt. :211. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 294, b) 396; XXe s. : a) 332, b) 233.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aiguisé — aiguisé, ée (è güi zé, zée) part. passé. 1°   Couteau bien aiguisé. Des esprits aiguisés par la controverse. Appétit aiguisé. Épigramme aiguisée. 2°   En blason, se dit de toutes les pièces dont les extrémités peuvent être aiguës, comme le pal,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • aiguisé — Aiguisé, [aiguis]ée. part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Aiguise — Her. Pointed, esp. sharply so. [< Fr. aiguiser = sharpen] …   Dictionary of Medieval Terms and Phrases

  • aiguisé — adj. affûté ; fig., (ep. des nerfs), à vif, à fleur de peau : abzè, ta e adj. (Albanais, AMA) ; égwijà, à, è (Arvillard). E. : Aiguiser …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • aiguise-crayon — ● aiguise crayon, aiguise crayons nom masculin Familier. Au Canada, taille crayon. aiguise crayon n. m. (Québec) Syn. de aiguisoir (sens 2). Des aiguise crayons …   Encyclopédie Universelle

  • aiguise-crayons — ● aiguise crayon, aiguise crayons nom masculin Familier. Au Canada, taille crayon …   Encyclopédie Universelle

  • accent aiguisé — (циркумфлексный, двухвершинный тон | accent aiguisé) Название, которое дается иногда двухвершинной интонации (см. интонация) в противоположность акутовому тону (см.) …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • guise — aiguise déguise guise …   Dictionnaire des rimes

  • guisé — aiguisé déguisé …   Dictionnaire des rimes

  • aiguiser — [ egize ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; aguiser XIIe; de aigu 1 ♦ Rendre tranchant ou pointu. ⇒ affiler, affûter, repasser. Aiguiser un rasoir, une faux, un couteau à découper. Pierre, meule à aiguiser (⇒ affiloir, aiguisoir, fusil) . Ils « …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.